Viser l’excellence ne s’improvise pas.

ExcellenceIl y a peu, j’avais une conversation avec une personne qui souhaitait se réorienter professionnellement. Ils ne sont pas rares ceux qui souhaitent à un moment donné, prendre un nouveau départ professionnel, voir même lancer leur propre affaire. Si bien souvent, on évoque le fait que nous nous mettons souvent nous-mêmes des barrières, il n’en reste pas moins qu’il y ait lieu de se poser quelques questions avant de se lancer dans l’aventure d’une reconversion professionnelle.  Cette personne en était pleinement consciente et l’évoquait d’ailleurs au cours de la conversation.

Prendre un nouveau départ au niveau professionnel, c’est repartir de zéro, rejoindre un autre marché où d’autres concurrents sont déjà présents, et ont déjà plusieurs années d’expérience à leur actif. Mais peut-on partir de zéro et être tout aussi bon, voir même meilleur qu’eux, pour pouvoir se tailler une place ? Si l’on souhaite être dans la cour des grands, il faudra faire preuve de talent, mais surtout se poser la question de savoir si l’on possède ce talent où non. Comme évoque Reid Hofman, fondateur de LinkedIn, on fait rarement un virage à 180° en matière de reconversion professionnelle. Il faut avant tout être passionné par ce que l’on fait, mais aussi disposer des connaissances, du savoir-faire, ainsi que du  talent nécessaire pour pouvoir relever un nouveau défi avec professionnalisme. Il faudra pour cela s’assurer que l’on dispose de ce talent à la base, talent qu’il faudra développer par une solide dose d’efforts et de travail. Si quand bien même chacun d’entre nous a probablement des aptitudes dans divers domaines, il faudra développer le talent suffisant pour en faire une activité vraiment professionnelle. Pour cela, il faut vouloir viser haut, repousser sans cesse ces limites. Si l’on dit que la perfection n’existe pas, il faut néanmoins se surpasser et se remettre en question pour viser l’excellence, c’est-à-dire offrir de la valeur ajoutée ainsi que le meilleur résultat possible. Il m’arrive parfois de rencontrer des gens s’improvisant dans certains domaines, et affichant un air très satisfait de leur réalisation, alors que celle-ci, tout en étant le plus objectif possible, relève du pur amateurisme. Il arrive bien sûr que l’entrepreneur débutant effectue des choses lui-même par manque de moyen, mais pourra-t-il convaincre ses clients potentiels ? Réaliser un travail de faible qualité contribuera plus à vous décrédibiliser plutôt qu’à convaincre.

Si la notion de talent et de savoir-faire constitue une des clefs d’un business, le marché que l’on souhaite cibler est tout aussi important. Mon interlocuteur, bien que travaillant aussi dans la finance comme votre serviteur, soulignait que nous avions l’un et l’autre des profils bien différents, de par le type d’entreprise dans lequel nous avions travaillé, et que nous ne serions pas nécessairement capables de faire ce que l’autre fait. Pour avoir eu l’occasion de connaître les deux environnements, l’environnement PME est très différent de l’environnement d’une multinationale.  Si vous êtes prestataire de service au sein d’une multinationale, vous aurez probablement à gérer des projets de plus grande ampleur, et vous aurez sans doute affaire à des gens qui disposent d’autant de connaissances que vous. Les dirigeants de PME, du moins certains, n’ont bien souvent que leur propre expérience, et ne perçoivent pas toujours directement s’ils ont affaire à un pro. Autrement dit, il se peut que dans un cas, vous soyez à la hauteur, et dans l’autre, pas du tout, et que dans un cas comme dans l’autre, cela se remarquera.

Pour pouvoir développer son activité avec succès, on en revient toujours aux mêmes choses. Il s’agit de définir son cœur de métier, de proposer des biens ou des services là où l’on est le meilleur. Il y aura toujours une proportionnalité entre la taille des entreprises que l’on souhaite toucher, l’ampleur des  projets que l’on souhaite réaliser, les connaissances nécessaires pour offrir ces produits ou services de qualité,  ainsi que le degré de risque. En d’autres termes, le business facile n’existe pas, et proposer des choses que l’on est incapable de réaliser soi-même aura tôt fait de ternir votre réputation. Le client en sait souvent tout autant que vous, et il aura vite fait de détecter si vous êtes un véritable spécialiste ou un charlatan. Pour pouvoir se démarquer de ses partenaires ou concurrents, pour faire la différence, il vaut donc pouvoir offrir quelque chose d’unique, ce qui signifie se remettre en question et évoluer de façon permanente. Le degré d’expertise que l’on peut offrir dans un domaine donné n’est que le fruit d’une expérience de long terme, mais aussi du regard et du questionnement que l’on porte à cette expérience.

Avant donc de se lancer dans une activité, soyez conscient de savoir dans quoi vous vous lancez, de ce que vous faites. Certains entrepreneurs se lancent dans une activité et échouent, tout simplement parce qu’ils n’ont pas les compétences suffisantes pour mener à bien l’activité qu’ils ont choisie. Entreprendre, c’est basculer de façon permanente dans une zone d’inconfort, certes, mais en étant conscient de ce risque. Il faut donc déployer l’énergie et les actions nécessaires pour faire face aux challenges, et redresser la barre lorsque l’on sent que les choses ne se déroulent pas dans le bon sens. Vous serez d’autant mieux préparé à faire face aux imprévus qu’en vous engageant dans des choses que vous maîtrisez et que vous comprenez. Ce n’est que de cette manière que vous viserez l’excellence, et non la médiocrité.

Advertisements

About Eric Saint-Guillain

After 18 years as employee as accountant and controller for international companies, I launched my own activity in 2007 as financial consultant and interim manager. I am also investing time in non-profit organization. I am always pleased to learn everyday.
This entry was posted in Articles and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s