Une année se termine….

Meilleurs voeux pour 2014.L’année 2013 se termine, et chaque année à cette période, c’est l’heure des bilans (et pas seulement des bilans comptables). L’heure de dresser l’inventaire de ce que l’on a réalisé, et de dresser l’inventaire de ce que l’on va entreprendre durant l’année qui suit.

En ce qui me concerne, l’année fut exceptionnelle sur le plan professionnel. Cela contraste sans doute avec d’autres partenaires ou d’autres entrepreneurs pour qui l’année fût une année difficile, comme le fût le climat économique dans son ensemble. Ceci nous mène à devoir nous rappeler que tout est question d’opportunité, et que les périodes fastes ne doivent pas nous faire perdre pied. C’est pourquoi il est toujours utile, comme je l’ai déjà évoqué dans un autre article, de rester en contact avec son réseau, avec son environnement, de façon à prendre la température de celui-ci et d’anticiper toute éventuelle difficulté à venir.

Tout est question d’opportunité, et de faire en sorte que les opportunités viennent à soi. Je ne manquerais de citer Philippe Gabilliet, disant dans une de ses vidéos célèbres, que pour avoir les opportunités, il faut d’abord en être une soi-même. Ceci comprend le fait de pouvoir offrir des compétences à forte valeur ajoutée au client, de développer sa réputation tant professionnelle qu’au niveau des médias sociaux. En d’autres termes, être quelqu’un qui dispose d’un savoir-faire, mais aussi d’un savoir-être, qui agit en tant que véritable partenaire en ayant le sens du partage.

Faire le bilan, ce n’est pas seulement voir ce que l’on a réalisé au niveau économique, mais c’est aussi repenser aux rencontres que l’on a faites, aux projets que l’on a réalisés, qui contribuent à accroître notre expérience et nos compétences. Cette année a vu naître ce blog dédié à l’entrepreneuriat. Ce fût l’occasion de partager des idées, que ce soit au travers de réactions aux sujets traités, ou par le biais d’interviews avec d’autres entrepreneurs. Outre le fait s’assouvir le besoin d’écrire et de communiquer, ce blog est finalement un outil qui permet de vivre une expérience personnelle, d’engranger des informations, des connaissances, qui contribuent à pousser notre propre réflexion, à trouver la clé d’une solution à un projet sur lequel on est occupé à plancher, à faire émerger une nouvelle idée. Entreprendre nécessite de s’ouvrir aux autres, et de ne pas seulement être le nez dans le guidon, concentré sur un objectif à court terme. Le temps est la ressource la plus précieuse qu’il convient d’utiliser le plus judicieusement possible, notamment à nous ressourcer, nous documenter, nous former, à participer à des ateliers etc.

De quoi sera fait l’année qui arrive? C’est toujours l’inconnue pour chaque entrepreneur, du moins dans la plupart des cas. Si le chemin n’est pas encore connu, il convient malgré tout d’avoir des objectifs, de façon à mettre une stratégie en place et un plan d’action pour atteindre ses objectifs. Car l’entrepreneur est en quelque sorte un migrant, comme l’évoquent des amis entrepreneurs avec qui je n’ai malheureusement pas pu participer à un projet dans le cadre duquel ils évoquaient cette notion de migration. Car en effet, un entrepreneur conçoit la vie comme une succession de projet, qui lui permettront d’évoluer d’un état A vers un état B, vers un état où il aura engrangé de l’expérience, de la connaissance, où il aura encore plus gagné de la confiance en lui. Il migre d’un état vers un autre, d’un projet à un autre. Pour cela, il est indispensable d’être outillé, d’avoir en quelque sorte son GPS toujours en ordre de marche, permettant d’obtenir des informations pour pouvoir établir sa route vers un objectif. Des informations qui proviennent de son  réseau, des médias sociaux, de publications. Autrement dit, de l’information dont chacun fera la synthèse et qui permettra d’établir un plan d’action et d’une stratégie.

Que puis-je vous souhaiter pour la nouvelle année? Que vos objectifs se réalisent bien sûr, et surtout de tirer profit tant de vos réalisations que de vos échecs. L’un comme l’autre vous permettront de progresser, de vous démarquer de vos concurrents, de vos partenaires. Les portes ne s’ouvrent pas toujours du premier coup, mais c’est en essayant de les ouvrir que l’on a le plus de chance de se diriger vers un nouvel objectif. De bannir le mot “impossible” de votre tête. Si vous n’atteignez pas l’objectif initial que vous vous êtes fixé, portez un regard sur le chemin parcouru et sur les enseignements que vous pouvez tirer de ce qui a été fait. Sans doute verrez-vous un autre objectif poindre, que vous pourrez atteindre avec le travail réalisé.

Je vous souhaite une Bonne et Heureuse Année 2014. Que vos rêves d’entreprendre puissent se concrétiser en projets riches d’expérience.

Advertisements

About Eric Saint-Guillain

After 18 years as employee as accountant and controller for international companies, I launched my own activity in 2007 as financial consultant and interim manager. I am also investing time in non-profit organization. I am always pleased to learn everyday.
This entry was posted in Articles and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s