Trois choses essentielles pour entreprendre.

entreprendre2Les idées qui mènent à entreprendre ne manquent pas. C’est cela qui fait que le champ de la créativité est sans limites. Pour autant, si les idées sur papier semblent promises à un bel avenir, Reid Hoffman, le fondateur du réseau LinkedIn, évoque 3 conditions qu’il y a lieu de réunir pour pouvoir entreprendre avec succès.

–          Quelles sont vos aspirations ? Entreprendre n’est pas un travail comme un autre. Un entrepreneur ne suit pas une dynamique, c’est lui qui doit la créer. Pour cela, il doit avoir un objectif concret, et la motivation qui le pousse à vouloir atteindre cet objectif. Les raisons de vouloir créer une entreprise sont diverses. Que ce soit la liberté d’entreprendre, vouloir élaborer un produit ou service qui contribuera à améliorer le monde, le souhait de se lancer un défi personnel au travers de son propre projet professionnel, toutes ses raisons constituent la source de motivation de l’entrepreneur qui se lance. Autrement dit, entreprendre, c’est un choix qui doit être voulu, assumé et réfléchi, et non un choix par défaut. Pour convaincre les autres de ce que vous faites et de ce que vous leur proposez, vous devez être convaincu vous-même. Vous êtes la première personne à qui vous devez vendre votre idée, votre produit.

–          Quelles sont mes compétences ? Dans l’élaboration de tout projet d’entreprise, une série de compétences sont nécessaires. Partez toujours d’une idée pour laquelle vous disposez des compétences clés, liées à la nature même de votre projet. Reid Hoffman évoque le fait qu’on entreprend rarement en faisant un virage à 180 degrés et en ne métrisant pas un minimum de connaissances nécessaires pour le projet que vous lancez.  Les compétences, c’est ce qui vous permettra de vous démarquer de vos concurrents, en élaborant une solution originale. Vos compétences sont en quelque sorte votre marque de fabrique. Si quand bien même vous devrez vous concentrer sur les compétences qui constituent le cœur de votre activité, vous serez sans doute amené à devoir en acquérir d’autres, si vos moyens ne permettent pas de les contracter auprès de fournisseurs. Autrement dit, plus on en sait, plus on peut réaliser de choses soi-même. Le tout est de trouver le temps pour jongler avec tout cela. La vie d’entrepreneur n’est pas un long fleuve tranquille.

–          Y-a-t-il un marché pour mon activité ? Sur papier, pas mal d’idées ont du sens et sont séduisantes. Mais si vous voulez que votre projet soit rentable, et que vous souhaitez en vivre, il faudra inévitablement détecter s’il y a un marché pour cela. Parlez de votre projet autour de vous, réalisez des enquêtes de marché auprès d’un public cible à qui vous souhaitez vendre votre produit. Faite un business plan sérieux (est-il vraiment utile de le préciser ?) qui vous permettra de voir si les efforts que vous devrez déployer  valent vraiment la peine. Bien sûr, certains d’entre vous me diront que certains produits ont été lancés alors qu’aucun marché existant n’était présent, et que ces produits novateurs ont créé un besoin, et par la suite créé leur propre marché. Cette remarque est pertinente. Le tout est de savoir quelles sont les risques que vous êtes prêt à prendre, qu’est-ce que vous êtes prêt à perdre pour pouvoir gagner par la suite.

Ces 3 points constituent un point de départ pour celui qui veut entreprendre. Dès ces questions posées, et les réponses établies, le chemin de l’entrepreneur ne fait que commencer, et les obstacles à franchir risquent d’être nombreux. Mais comme vous le savez tous, le temps est quelque chose de précieux et d’irréversible. On ne sait jamais avec exactitude si son propre projet va aboutir, mais en se posant de bonnes questions dès le départ, le temps passé à élaborer votre projet aura été du temps investi et non du temps perdu.

Advertisements

About Eric Saint-Guillain

After 18 years as employee as accountant and controller for international companies, I launched my own activity in 2007 as financial consultant and interim manager. I am also investing time in non-profit organization. I am always pleased to learn everyday.
This entry was posted in Articles and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Trois choses essentielles pour entreprendre.

  1. David says:

    Bravo pour ce post qui résume bien les principales questions à se poser avant d’entreprendre.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s