La « dream team » pour entreprendre

Dream teamBeaucoup d’entrepreneurs ou  conseillers en entreprise, vous diront que vouloir entreprendre seul est une entreprise vouée à l’échec. Si un entrepreneur a par définition, des prédispositions à se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, il n’en reste pas moins que comme tout être humain, il a des points forts qu’il mettra à profit dans son projet, mais également des points faibles pour lesquels il devra trouver des solutions. Le temps n’est pas non plus extensible, et l’on sait bien que dans la réussite d’un projet d’entreprise, le temps est souvent un élément clef qui peut jouer en notre faveur ou en notre défaveur.

Pour entreprendre, on essaiera de s’entourer d’une équipe, de trouver des partenaires, des co-fondateurs. Mais il convient de s’interroger sur certains prérequis pour pouvoir s’entourer convenablement, s’entourer de partenaires valables.

–          Une vision commune : un projet s’articule autour d’un produit ou d’un service, mais également autour d’un objectif, d’une vision. Il est essentiel que chacun des partenaires adhère à cette vision. L’adhésion à cette vision, à l’objectif déterminé est un élément déterminant en matière de motivation pour atteindre l’objectif déterminé. Il conviendra de jauger l’adhésion de chacun, la motivation et le degré d’implication potentiel à long terme.

–          Des partenaires loyaux : La confiance est l’élément clef dans toute collaboration. On doit pouvoir faire confiance à ces partenaires, et d’autre part, la confiance des autres, doit se mériter chaque jour. Faites en sorte de la mériter en ayant une attitude loyale et correcte vis-à-vis de vos partenaires, adoptez un comportement éthique. Je ne vous apprendrai rien, en disant qu’il faut des années pour bâtir une bonne réputation, une confiance, et quelques instants seulement pour détruire celle-ci.

–          Des profils complémentaires : Seul, on ne peut assumer toute les tâches et les compétences nécessaires à la création d’une entreprise. De même, il n’est pas judicieux de s’associer avec une personne qui a les mêmes compétences que vous, et avec qui vous vous associez parce que vous vous entendez bien ou parce que vous êtes amis. Associez-vous avec des personnes ayant des compétences nécessaires et que vous ne possédez pas, mais prenez le temps aussi de connaître la personne ou d’en savoir suffisamment à son sujet de façon à vous assurer qu’elle sera le partenaire qu’il vous faut.

–          L’esprit d’équipe : si entreprendre est un défi personnel à la base, atteindre l’objectif fixé est le fruit d’un travail collectif et donc une réussite collective. Cela signifie vouloir avancer dans la même direction, mettre tout en œuvre pour atteindre le cap de la réussite, et faire abstraction de ses propres petits intérêts personnels.

–          Un mode de fonctionnement et des rôles clairs : Fonction des compétences de chacun, il est primordial de définir le rôle et le périmètre d’action de chacun afin de ne pas entamer des actions contre-productives. Ceci étant, il n’est pas pour autant défendu de demander un avis ou une appréciation à un de vos partenaires, pour autant qu’il ait la compétence ou une bonne perception des choses pour émettre un avis pertinent. Adoptez aussi un mode de fonctionnement, une méthodologie de travail de façon à avancer ensemble de façon structurée et synchronisée. L’esprit d’équipe y contribuera largement.

Les qualités citées ci-dessus sont essentielles pour pouvoir bien s’entourer dans un projet d’entreprise. Certaines ne vont pas sans les autres. L’esprit d’équipe, la loyauté, la motivation, sont des composantes fortement liées entre elle. Une entreprise, c’est avant tout un travail d’équipe, des relations humaines qui doivent chaque jour trouver un équilibre, en fonction des événements qui surviennent dans l’entreprise. Bien sûr, les choses évoluent et les envies de chacun aussi. Il n’est jamais exclu que vous décidiez un jour de quitter un projet d’entreprise pour diverses raisons. Si le cas se présente, discutez-en avec vos partenaires afin de ne pas les prendre au dépourvu, et apportez-leur une solution, en proposant par exemple un autre partenaire qui est à la hauteur de pouvoir reprendre vos responsabilités dans le projet. Un entrepreneur, un bon partenaire se reconnait par les solutions qu’il peut apporter et non par les problèmes qu’il crée.

Advertisements

About Eric Saint-Guillain

After 18 years as employee as accountant and controller for international companies, I launched my own activity in 2007 as financial consultant and interim manager. I am also investing time in non-profit organization. I am always pleased to learn everyday.
This entry was posted in Articles and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s